Base de connaissances

Moteur de recherche

Actualités

Précisez votre recherche :

Convention des Maires de l’Union européenne

Convention des maires de l’Union européenneLa Commission européenne et les maires des villes d’Europe travaillent main dans la main pour mettre en place une initiative ambitieuse qui pourrait placer les villes européennes à l’avant-garde de la lutte contre le réchauffement climatique.
 
Un objectif : aller au-delà des « 3x20 »
La « Convention des maires », organisée par la Commission européenne ce 29 Janvier et qui compte d’ores et déjà plus de 350 villes volontaires (dont Paris, Grenoble, Nantes, Rennes,…) encourage les signataires à s’engager officiellement à « dépasser les objectifs de l’Union européenne » en matière de réduction des émissions de CO2 d’ici l’année 2020.

Pour rappel, l’Union européenne a adopté unilatéralement en mars 2007 son « Paquet Energie - Climat » qui définit trois objectifs communs permettant aux pays membres de relever les défis énergétiques et climatiques à l’horizon 2020 :

- 20% de réduction des émissions de CO2
- 20% de réduction de la consommation d’énergie
- 20% d’énergies renouvelables dans le mix énergétique européen

Certaines villes comme Hambourg ou Paris visent d’ores et déjà des objectifs plus ambitieux que le « 3x20 » avec respectivement 40% et 25% de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
L’action locale à l’honneur
La Convention, conduite par le réseau français Energie-Cités en collaboration avec d’autres réseaux européens, met l’accent sur l’importance de la prise en compte de l’échelle locale dans les actions de lutte contre le changement climatique.
En effet, par leurs compétences et leur proximité avec leurs administrés, les collectivités locales ont des moyens privilégiés pour encourager la population à mettre en œuvre des actions en faveur de l’environnement.
Par ailleurs, les centres urbains sont de gros contributeurs puisqu’ils engendrent, à eux seuls (de manière directe ou indirecte), plus de la moitié des émissions de gaz à effet de serre issues de la consommation d’énergie par l’espèce humaine, d’où l’importance des actions entreprises à leur niveau.

Pour Andris Piebalgs, Commissaire européen en charge de l’énergie, « La lutte contre la menace que représente la crise climatique ne peut se faire qu’à long terme, de façon holistique et cohérente. Mais, avant tout, elle doit se fonder sur la participation de la population. C'est le niveau local qui convient le mieux pour gérer ce problème complexe.»
Un cadre exigeant
L’adhésion à la Convention des maires est volontaire, mais une fois la charte adoptée, les villes signataires doivent mettre en place rapidement des actions concrètes et quantifiables. Par ailleurs elles peuvent se voir écartées de l’initiative en cas de non respect de certains points fondamentaux :

- La restitution d’un plan d’actions en faveur des énergies renouvelables et de la réductiond’émissions de CO2 au plus tard un an après la signature de la charte
- Le respect des objectifs de réduction de CO2 fixés par ce plan
- La restitution d’un rapport d’avancement au moins tous les deux ans

Reste que le soutien financier de la Commission Européenne n’ira pas, en principe, au-delà des budgets alloués à l’organisation de l’initiative (1,7 million d’Euros sur deux ans). A charge donc pour les collectivités de trouver des financements via les banques de détail ou encore la Banque européenne d’investissement.

En tant qu’initiative décentralisée, la « Convention des Maires », souligne l’importance d’une articulation efficace et cohérente entre les actions menées par les instances européennes et celles menées par les instances locales, surtout en matière environnementale. En effet les objectifs européens de lutte contre le changement climatique ne seront atteints que s’ils sont compris, partagés et traduits en actions par les parties prenantes au niveau local que sont les Municipalités et leurs habitants.
[27-07-2011]
 

electricite-verte.com, le portail de l'électricité verte, a été conçu par eQuiNeo et réalisé par Ginko et autodidacte.net