Base de connaissances

Moteur de recherche

Actualités

Précisez votre recherche :

Des Français sensibles aux enjeux du réchauffement climatique

Des français sensibles aux enjeux du réchauffement climatiqueEn mai 2008, à la demande du Parlement européen et de la Commission européenne, la Direction générale de la communication de la Commission européenne a commandé une enquête portant sur les attitudes des Européens à l’égard du changement climatique.
 
Cette vaste enquête a été réalisée auprès de plus de 30 000 citoyens européens apartenant aux 27 pays de l’Union européenne et les trois pays candidats à l’adhésion à l’Union européenne (la Croatie, la Turquie, l’Ancienne République yougoslave de Macédoine) et la Communauté chypriote turque.
L’ensemble de l’enquête s’est concentrée sur les aspects suivants :
- La mesure de l’impact des différences terminologiques entre « réchauffement de la planète » et « changement climatique » sur la perception des citoyens
- Les perceptions par les citoyens de la gravité du réchauffement de la planète
- Dans quelle mesure les citoyens se sentent informés sur le changement climatique
- Les attitudes des citoyens vis-à-vis du changement climatique et des manières de lutter contre celui-ci
- Les actions destinées à lutter contre le changement climatique
- Les objectifs de réduction des émissions et d’augmentation de la part des énergies renouvelables.
Les résultats de l’enquête sont accessibles pays par pays et permettent ainsi de comparer le ressenti de nos compatriotes avec celui de l’ensemble des citoyens européens vis-à-vis des enjeux climatiques.

Pour 84% des Français, le réchauffement climatique est un problème très sérieux et il fait partie des deux problèmes majeurs mondiaux juste derrière la pauvreté et la faim dans le monde.
Toutefois, face à ces chiffres indicateurs d’une bonne prise de conscience collective, il est important de savoir que 35% d’entre eux pensent que la gravité du réchauffement climatique a été exagérée.

D’une façon générale, la grande majorité des Français estime que les entreprises, le gouvernement et les citoyens eux-mêmes n’en font pas assez pour lutter contre le changement climatique. Pourtant, ils sont 61% à déclarer qu’ils se sont engagés à titre personnel dans des actions de lutte contre le changement climatique dans leur quotidien.

Si le tri des déchets domestiques et la réduction de la facture énergétique sont les deux actions privilégiées par les Français pour lutter contre le changement climatique, une bonne partie (49%) pensent que c’est au gouvernement et aux entreprises de lutter en priorité contre le changement climatique. Une autre partie (30%) se sent désarmée et sans solution face à son désir d’agir.

Enfin, il est à noter que seuls 8% des Français ne se sentent pas concernés par les effets du réchauffement climatique.

La sensibilisation et l’information menée depuis plusieurs années semblent avoir porté leurs fruits auprès des citoyens. Il nous faut désormais passer à l’action !
[27-07-2011]
 

electricite-verte.com, le portail de l'électricité verte, a été conçu par eQuiNeo et réalisé par Ginko et autodidacte.net