Base de connaissances

Moteur de recherche

Actualités

Précisez votre recherche :

L’annuaire 2008 du PNUE

L’annuaire 2008 du PNUEFace à la dégradation environnementale que l’humanité connaît aujourd’hui, les liens entre l’homme et la nature se fragilisent. L’annuaire 2008 du PNUE fait la lumière sur « la complexité croissante et les liens entre les changements climatiques, l’intégrité des écosystèmes, le bien-être de l’homme et le développement économique ».
 
L’annuaire 2008 du PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement), anciennement annuaire GEO (Global Environnement Outlook), explique les conséquences directes du changement climatique sur les trois piliers du développement durable (économique, environnement et social) et détaille de quelle manière cet enjeu a été progressivement pris en compte dans les politiques publiques internationales et locales.

Effectivement, le changement climatique semble désormais reconnu de tous comme un enjeu d’ordre universel et transverse puisque l’évolution de notre climat a des répercussions fortes sur nos écosystèmes, et est à l’origine de nouvelles tensions géopolitiques et touche l’économie mondiale. L’ampleur et l’urgence sont au coeur de ces nouveaux défis qui contraignent l’ensemble de nos politiques à trouver des solutions efficaces, viables et pérennes …
Le tour d’Horizon 2007
Le présent rapport s’attache à recenser l’ensemble des catastrophes naturelles qui ont frappé la Terre sur l’année 2007. Il en résulte comme constat une intensification de la fréquence et de la force de ces évènements. Ces catastrophes prennent différentes formes extrêmes : par exemple, alors que l’Australie est en état de sécheresse depuis plusieurs années consécutives, des pays comme le Brésil ou la Malaisie, connaissent de fortes inondations et des pluies diluviennes. Au-delà de l’impact environnemental, ces catastrophes bouleversent considérablement les équilibres économiques des pays touchés.

L’impact du changement climatique s’exerce également sur la biodiversité mondiale. Le rapport nous indique ainsi que l’augmentation de la concentration du CO2 dans l’atmosphère engendrera une acidification des océans telle, qu’elle pourrait entraîner la disparition des écosystèmes coralliens qui comptent parmi les plus riches de la planète et sont essentiels pour le maintien de la biodiversité marine.

Aujourd’hui, plus de 16 300 espèces sont inscrites sur la liste rouge de l’UICN (Union mondiale pour la conservation de la nature) qui recense les espèces mondiales en danger. Le déclin constant de la biodiversité, constaté depuis plusieurs années, nous emmène au stade d’une « crise d’extinction mondiale ». Face à ces enjeux écologiques planétaires, des négociations, une solidarité, et une action internationale sont nécessaires et urgentes.
Les entreprises se mobilisent
Du respect des Conventions Cadres des Nations Unies sur le Changement Climatique (UNFCCC) aux initiatives motivées par la société civile (ONG, associations), le rapport nous informe également sur les différentes démarches engagées par les marchés financiers et les grandes entreprises pour lutter contre la crise climatique.

De plus en plus d’entreprises s’engagent dans des actions et des stratégies de développement durable et répondent ainsi à une pression croissante de l’ensemble de leurs parties prenantes. La Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE), les « bonnes pratiques » ou la mise en place de normes sont ainsi de plus en plus plébiscitées par le monde privé et garantissent une certaine transparence et une visibilité pour les investisseurs et les clients.

Les Nations Unies ont créé plusieurs groupes tels que le Groupe mondial des entreprises citoyennes ou encore « le Global 100 », afin de mettre en avant ces entreprises exemplaires.
Les émissions de méthane : un nouveau défi
Enfin, le dernier chapitre du rapport est consacré à l’enjeu planétaire que représente la libération de méthane entraînée par le dégel du pergélisol. À titre d’exemple, le dégel du pergélisol [1] de Sibérie septentrionale pourrait libérer dix fois plus de méthane que la quantité actuelle se trouvant dans l’atmosphère ! Le méthane étant un des gaz à effet de serre les plus impactant, un tel phénomène risquerait de compromettre fortement l’objectif international de maîtriser l’évolution des températures à 2°C.

[1] Le pergélisol (permafrost en anglais) désigne un sous-sol gelé en permanence, ou au moins pendant deux ans.
Télécharger l’Annuaire du PNUE 2008 - Tour d’horizon d’un environnement en pleine mutation
[27-07-2011]
Plus d'informations...

Articles sur le même thème

L'énergie est notre avenir, économisons la !

 

electricite-verte.com, le portail de l'électricité verte, a été conçu par eQuiNeo et réalisé par Ginko et autodidacte.net