Base de connaissances

Moteur de recherche

Actualités

Précisez votre recherche :

L’empreinte carbone de nos vies numériques

L’empreinte carbone de nos vies numériquesAvec plusieurs centaines de millions de recherches par jour, des sites web de plus en plus gourmands en ressources et des réseaux sociaux qui nous incitent à passer de plus en plus de temps devant nos ordinateurs, la facture carbone de nos vies numériques se révèle plutôt salée.
 
Pollution et IT, quel rapport ?

Actuellement les centres de données, ces véritables bunkers réfrigérés ou sont rassemblés des milliers de serveurs informatiques et sans lesquels Internet tel que nous le connaissons n’existerait pas, abritent déjà plus de 30 millions de serveurs dans le monde. Pour suivre le développement exponentiel de l’industrie de l’information, les grandes entreprises mettent en marche de nouveaux data center de plus en plus puissants : IBM, Google, Microsoft, Citibank et même Facebook.

Pourtant, selon une étude conjointe du cabinet McKinsey et de l’Uptime Institute, spécialiste du secteur, les centres de traitement de données émettent déjà d’avantage de CO2 que l’Argentine ou les Pays-Bas : en 2007 leur empreinte carbone s’élevait à 170 millions de tonnes de CO2. Un centre de données moyen rassemble typiquement 10 000 à 20 000 serveurs et consomme autant d’électricité que 25 000 logements.
Un surplus de capacité de calcul
Selon la même étude, 30% de ces serveurs ne sont jamais utilisés (même aux heures de pointe) et en moyenne seulement 56% des capacités des centres sont réellement utilisées. Ce surplus de capacité de calcul augmenterait la rapidité des résultats de nos recherches ou encore la vitesse de chargement des sites web que nous consultons, mais à quel prix pour l’environnement ?
Au niveau des professionnels du secteur il s’agit donc bien de s’interroger sur les moyens de réduire les consommations de ces centres. Pour le cabinet McKinsey, la solution passe par une « révolution » dans leur gestion : éliminer les serveurs sous-exploités, améliorer l’efficacité des systèmes de refroidissement, privilégier les sources d’énergie renouvelable ou encore nommer un responsable énergie chargé de réduire les dépenses de chaque centre.
[27-07-2011]
 

electricite-verte.com, le portail de l'électricité verte, a été conçu par eQuiNeo et réalisé par Ginko et autodidacte.net