Base de connaissances

Moteur de recherche

Actualités

Précisez votre recherche :

Le patrimoine naturel marseillais mis à l’honneur !

Le patrimoine naturel marseillais mis à l’honneur !Après le Parc national du Mercantour, datant de 1979, les calanques deviendront le prochain Parc national créé en France métropolitaine, qui plus est à proximité immédiate d’une agglomération de 1,4 million d’habitants. Ce sont 13 000 hectares de roches calcaires et 80 000 hectares de mer Méditerranée qui seront compris dans ce parc.
 

D’ici fin 2010 Marseille deviendra donc l’une des trois seules métropoles au monde à cohabiter avec un Parc national à la fois terrestre et maritime. Les deux autres étant Le Cap en Afrique du Sud et Sydney en Australie.

Le groupement d’intérêt public (GIP) des Calanques regroupant des représentants de l’état, des collectivités territoriales, du monde associatif ainsi que des propriétaires privés, planchait sur le projet depuis 1999. Et le premier ministre François Fillon devrait d’ici quelques jours signer l’arrêt de « prise en considération » du parc, document qui arrête le périmètre maximal relevant ensuite de la concertation.

Parc national : qu’est ce que ça apporte ?

Ce passage à l’appellation de Parc national permettra de préserver le site avec davantage de moyens humains et financiers. Car depuis 1975-1976 une zone terrestre recouvrant 5 585 hectares et maritime de 2 209 hectares a été classé par l’Etat sous la pression d’associations. Puis en 1996 la zone a été éligible au programme Natura 2000 sur une surface de 7 812 hectares. Désormais le passage au rang de Parc national permettra la mise en place d’un programme d’aménagement (avec l’appui de mesures juridiques, techniques et pédagogiques) afin d’assurer la préservation de l’habitat et de la biodiversité :

 

  • Prévention et protection contre les incendies
  • Protection de la faune et de la flore
  • Amélioration de l’accueil des 1,3 million de visiteurs annuel tout en prévenant les dégradations
  • Mise en oeuvre d’actions pédagogiques dans le but d’améliorer l’espace naturel et encourager les éco-gestes.

 

La naissance du Parc national des calanques permettra d’obtenir un label de reconnaissance mondiale, de moyens financiers substantiels afin de mener des actions au coeur du parc, de moyens humains (police de la nature, une équipe permanente de terrain, de scientifiques, techniciens et experts, ainsi que d’une forte valeur ajoutée de compétences : architecture, paysage, développement durable…).

A l’heure du réchauffement climatique, il est primordial de protéger nos espaces naturels afin d’en assurer la préservation pour les générations futures, d’autant plus les calanques, qui doivent cohabiter avec une métropole telle que Marseille. Un défi de taille qui mérite d’être relevé !

[27-07-2011]
 

electricite-verte.com, le portail de l'électricité verte, a été conçu par eQuiNeo et réalisé par Ginko et autodidacte.net