Base de connaissances

Moteur de recherche

Le développement durable

Précisez votre recherche :

Définition du développement durable

DD les 3 cercles-extraitSelon la définition la plus commune, le développement durable correspond à un "développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs" (Gro Harlem Bruntland, 1987). Il est constitué par trois piliers essentiels, en interaction permanente : respect de l'environnement, progrès social et efficacité économique.
 
Travailler dans une perspective de développement durable implique de prendre systématiquement en compte ces trois aspects et de veiller à leurs interactions dans toute décision ou phase de développement d'un projet. Cette perspective s'inscrit dans le long terme et induit une collaboration avec les parties prenantes de la structure concernée et de son activité (ceux qui influencent ou qui sont influencés par ces dernières).

Les stratégies ou politiques de développement durable sont également caractérisées par une volonté de transparence quant aux décisions prises, aux actions entreprises et aux retours d'expériences. Elles prennent en compte les caractéristiques existantes des territoires, des publics et des activités auxquelles elles s'appliquent, dans une logique de "sur mesure" et de valorisation (patrimoine, savoir-faire, etc.). De tels programmes font enfin l'objet d'une évaluation permanente (indicateurs, reporting, etc.), dans une perspective d'amélioration continue.

Les critères de développement durable entrent ainsi dans les processus managériaux des acteurs économiques, ils ne se limitent donc pas qu'aux agendas 21 et autres plans d'action.

Chaque structure, quelle que soit sa taille, sa nature ou son secteur d'activité, est susceptible de porter un projet de développement durable, qu'il porte le nom d'agenda 21 local (appellation le plus souvent retenue par les collectivités locales) ou de plan d'action développement durable (acteurs privés) au même titre que sans aller jusqu'à la formalisation d'un projet global, la structure peut simplement adopter ces critères dans ses processus.

Avant d'être un acteur économique ou un professionnel, l'individu est un particulier et peut agir en faveur d'un développement durable dans sa sphère domestique. Notamment par ses achats et ses consommations (produits du commerce équitable, investissements dans les fonds éthiques, tri des déchets, modes de transport adoptés, caractéristiques des bâtiments occupés, maîtrise des consommations énergétiques...) ou ses engagements sociaux (associations de solidarité, de protection de l'environnement...). Le particulier contribue à un développement plus responsable de nos sociétés en tant qu'individu dans sa vie quotidienne avant de le faire sur le terrain professionnel.

[27-07-2011]
 

electricite-verte.com, le portail de l'électricité verte, a été conçu par eQuiNeo et réalisé par Ginko et autodidacte.net