Base de connaissances

Moteur de recherche

Actualités

Précisez votre recherche :

Constitution du réseau des acteurs de la précarité énergétique

cler-extraitLa précarité énergétique est un phénomène encore mal appréhendé aujourd’hui . Les impayés énergétiques sont une des nombreuses conséquences de la précarité énergétique en France, et ne reflètent qu’une partie du phénomène. Combien de ménages préfèrent se priver plutôt que de demander une aide sociale, combien d’autres sont au-dessus des minima sociaux et ne peuvent pas y avoir accès, etc... La réponse ministérielle aux impayés a été la mise en place du Fonds Solidarité Énergie (maintenant intégré dans le FSL, le Fonds Solidarité Logement). D'autres avancées...
 
D’autres avancées comme le tarif social, l’affirmation au droit à l’énergie comme un produit de première nécessité n’ont cependant pas permis de s’attaquer véritablement au phénomène de la précarité énergétique. Le traitement des impayés n’est qu’une solution d’urgence et curative, alors que la réalisation de travaux pour améliorer le logement est une véritable solution pour sortir les ménages de la précarité énergétique.

Sur le terrain, des actions se sont mises en place pour tenter d’apporter une solution durable aux familles en situation de précarité énergétique (formation des travailleurs sociaux, diagnostics, fonds d’aide aux travaux, etc). Car déjà en situation d’exclusion à cause de leur manque de moyens financiers, ces familles subissent en plus l’inconfort de leur logement, qui peut entraîner des impacts sanitaires, eux aussi très mal évalués à ce jour.

Il est temps que les politiques publiques prennent en compte le phénomène de la précarité énergétique . Le RAPPEL entend fédérer les acteurs des 3 domaines impliqués, que sont le logement, l’énergie et l’action sociale, pour apporter de véritables solutions préventives, en capitalisant et mutualisant les diverses expériences menées dans les territoires (animation de fonds sociaux d’aide aux travaux de maîtrise de l’énergie, actions locales d’amélioration énergétique des logements des personnes défavorisées, opérations de sensibilisation ou de formation) et en réfléchissant sur de nouvelles pistes d’actions, ou la reproductibilité d’actions existantes.
Le RAPPEL vise aussi à être reconnu en tant que réseau d’experts pour être une force de propositions visant à améliorer la prise en compte de la précarité énergétique dans les politiques publiques.

Tout professionnel travaillant sur le thème de la pauvreté et précarité énergétique dans le logement peut participer au RAPPEL (professionnels de l'action sociale, du logement et de l'énergie). Pour vous faire connaître et intégrer le réseau, téléchargez le questionnaire sur le site du RAPPEL le www.precarite-energie.org, ou accès direct ici et retournez le à b-c-e@orange.fr avant le 30 juin 2007. L’ensemble des résultats sera communiqué à tous les répondants.

Une réunion de lancement du réseau aura lieu à Paris à la fin du mois de septembre 2007 , elle permettra de faire le point sur les retours de ce questionnaire, d’organiser la relation entre les membres du réseau et d’ouvrir les pistes de travail pour optimiser et diffuser les démarches mises en place par les acteurs.

Le RAPPEL est financé par l’ADEME et la Fondation Abbé Pierre, et animé par le CLER et BCE, auxquels se sont joints le Gefosat et la FNHD.

Pour plus d’information, contactez Caroline CANALE, chargée de projets au CLER.
[27-07-2011]
Plus d'informations...

Articles sur le même thème

L'énergie est notre avenir, économisons la !

 

electricite-verte.com, le portail de l'électricité verte, a été conçu par eQuiNeo et réalisé par Ginko et autodidacte.net